1. Qu'est-ce que la Biodiversité?

Une définition simple de la Biodiversité ou de la diversité biologique pourrait être la "variété de la vie, incluant la diversité au niveau des gènes, des espèces et des écosystèmes".

La Biodiversité comprend toutes les choses vivant ensemble avec leurs caractéristiques, y compris les traits culturels qui caractérisent les populations vivantes sur Terre.

La Biodiversité que nous connaissons est le résultat d'un million d'années d'évolution. Au cours de l'actuelle période géologique, des processus naturels tels que les glaciations ainsi que l'impact humain ont joué un rôle sur la distribution de la Biodiversité, notamment en Europe.

La notion d'Interdépendance signifie que la perte de la Biodiversité est en général réalisée au détriment de la Biodiversité restante. Le bien-être de l'Homme (écologique, économique et culturel) passe toutefois par la préservation de la Biodiversité.

2. Pourquoi devons-nous préserver la Biodiversité?

Protéger la Biodiversité est l'une des nombreuses actions entreprise par l'Homme. Quand nous pensons à la perte de la Biodiversité nous avons tendance à nous concentrer seulement sur les dégâts que nous causons sur les animaux et les végétaux. Nous avons tendance à oublier les conséquences que l'Homme lui-même en subit. Nous dépendons en effet d'un grand nombre d'espèces utilisées dans de nombreux produits (alimentation, santé...). De plus, la Biodiversité joue un rôle important dans la culture et l'identité des différentes régions du globe.

3. Comment peut-on préserver la Biodiversité?

Au cours des trois derniers siècles, l'accéleration des techniques d'expansion agricole ainsi que la révolution industrielle et l'urbanisation ont entraîné la réduction de la Biodiversité et l'extinction ou la mise en danger de nombreuses espèces animales et végétales. Récemment une étude publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences (USA), a prédit que le changement du climat pourrait conduire à la perte de plus de la moitié des plantes de certains écosystèmes européens. Par conséquent, des actions de conservation telle que ENSCONET deviennent de plus en plus importantes pour protéger et préserver la Biodiversité.

Il y a deux principales méthodes de conservation:

1. In-situ: préserve les gènes, espèces et écosystemes dans leur environnement naturel grâce à la mise en place d'une législation qui classe des régions protégées et qui permet la régénération d'aires dégradées.
2. Ex-situ: c'est la conservation de la Biodiversité à l'extérieur des zones où les populations apparaissent naturellement soit au sein de jardins botaniques, soit dans des zoos ou des banques de graines.

Partout dans le monde, les gouvernements doivent encourager un développement moins destructif en appliquant des mesures qui motivent et récompensent l'utilisation de la Biodiversité de façon durable.

En 1992, Rio de Janeiro (Brésil) a acceuilli le Sommet de la Terre, une conférence internationale décisive pour le futur de la Planète. La Convention on Biological Diversity (CBD) a ainsi été créé; elle a pour but l'implication de chacun dans la préservation de la Biodiversité. Les ressources naturelles ne sont pas infinies. Le seul moyen de les préserver est le développement durable.

Depuis 1992, 175 pays ont ratifié la CBD qui porte sur trois points majeurs:

1. La conservation de la Biodiversité
2. L'utilisation durable des ressources de la Biodiversité
3. Le partage des bénéfices issus du commerce ou des utilisations de la Biodiversité de manière juste et équitable

En réponse au CBD, certains gouvernements ont établi des plans d'action pour la conservation de la Biodiversité et l'utilisation durable des ressources. ENSCONET a été créé à partir de financements de l'Union Europénne pour coordonner les activités des Instituts-clé impliqués dans le développement de banques de graines de plantes natives européennes.

© ENSCONET. European Native Seed Conservation Network